Projets

« Peoples’ Natural Heritage » est une association dont l’objectif est de mettre en œuvre des projets de protection de l’environnement et d’en trouver les financements.

La diversité de la vie, ne disposant que d’un espace limité pour s’épanouir, est en danger. Il faut donc agir. Lors de repérages entre 2010 et 2012, six projets ont été identifiés: un aux Philippines, un en Malaisie, un en Afrique de l’Ouest et trois en Inde.

Les informations récoltées sur le terrain et les priorités identifiées sont présentées dans les différentes pages projets.

  • Yellapur
    Au Sud-Est de Goa, dans les Ghâts, une forêt dense et des minorités exceptionnelles
  • Kuala Lumpur
    PNH présente ici un projet en Malaisie visant à ouvrir une agence d'écotourisme gérée par des aborigènes
  • Hampi
    Hampi est le site de naissance d’Hanuman, le dieu singe de la religion hindoue
  • Mambi Bougou
    Au Sud Ouest du Mali, en pays Mandingue, des villages parsèment la savane où vivent des chimpanzés
  • Mahabaleshwar
    Dans les montagnes du Maharashtra, un lieu de retraite pour les éléphants
  • El Nido
    Le projet propose d’aider le bidonville d’El Nido, dans le nord de l’Ile de Palawan aux Philippines

La particularité commune des projets proposés est de s’appuyer en priorité sur le soutien et la participation des communautés de chacune des régions où ils se déroulent, grâce à des aides au service de leur développement. Notre association (PNH) s’engage à intervenir directement sur le terrain pendant la mise en place des projets (3 ans), le temps que des structures associatives locales soient en mesure de les gérer de façon autonome, avec la participation essentielle des habitants.

Chaque fois, il s’agit d’examiner les espaces agricoles, les espaces sauvages, les interrelations entre les hommes et la faune, les impacts des uns et des autres sur la flore, la sécurité de chacun, l’accès à l’eau, l’isolement des communautés, leur santé, leurs besoins énergétiques …

Pour qu’un projet PNH puisse voir le jour, il fallait d’abord s’assurer de l’existence d’acteurs locaux motivés, de communautés convaincues, pouvant être appuyées par des structures légales, tous capables de prendre en charge les projets dans le moyen terme. Toute personne, institution, entreprise ou fondation désirant participer à des actions visant l’aide au développement en même temps que la conservation de la biodiversité est la bienvenue.